27/09/2009

Ciel et chemin de septembre finissant


Dans les hauts de Violay, un endroit dont il faut profiter avant qu'une prochaine autoroute ne vienne perturber quelque peu la sérénité des lieux.

21/09/2009

Aquarelle vespérale


C'est celle qui est juste avant l'aquarelle nocturne, donc attention.
Tu vas me dire mais qu'est-ce que tu fais de ta journée pour en arriver là à faire de l'aquarelle avec un casque de mineur, tu as l'air fin !
Pas grand chose en effet, par exemple je vais voir Jacques Zerr bien campé sur le parking de la salle des fêtes de Pouilly-les-Nonains, beau port de mer du département numéroté 42, où se déroule un festival d'aquarelle qui vaut le déplacement, et qui devise patiemment avec les badauds qui posent tous les mêmes questions et moi tout pareil, et qui continue de peindre l'air de rien alors que pendent alentour les aquarelles que l'on peut voir sur son site mais en plus grand et avec de plus belles couleurs, et en plus on a le bonhomme avec à côté. Merci Jacques pour ton accueil !

12/09/2009

Tous ces fiers enfants de la Gaule allaient sans trève et sans repos...

- Pas possible !... Il marche au supercarburant !... Capitaine !... Hé ! capitaine, pas si vite !
- Bah !... Laissons le faire... Route encore longue... Nous rattraper lui bientôt.
(tintin au Tibet p15)
Départ de balade dans le massif des Ecrins

11/09/2009

Je vous avais pourtant bien dit de faire attention...


- Aux fils, oui !... Mais ceci, ce sont des câbles !...
- C'est tout différent !...
(Les bijoux de la Castafiore p 40)
"Chez Lali" à Bussières

03/09/2009

Mais... d'où ?

En fait c'est vrai que je n'ai pas grand chose à faire ici, si je prenais un peu de hauteur ?

01/09/2009

Pointe de la Garde Guérin à Saint-Lunaire

Un peu grognon à l'idée de reprendre le chemin d'un sud surchauffé sous peu, j'ai rompu ce jour là avec les mélanges outremer-terre d'ombre que j'affectionne pour tartiner mes cieux, et me voilà tout de go parti sur une teinte instable faite de rouge magenta et d'un beau vert pomme qui s'est tout de suite sentie en confiance avec la couleur du sable. Il y a des moments où il vaut mieux laisser faire les pinceaux, ils savent ce qu'ils ont à faire et comme on dit en novlangue il faut savoir déléguer à ses collaborateurs.