11/11/2008

Chez Planche

Température douce. Traversé le ruisseu de l'eau jusqu'en haut des bottes, grimpé un petit talus bien embroussaillé, débouché en bas d'un grand pré, fougères roses. Longé le bas du pré puis retour vers le ruisseau par dessus un barbelé bien planté. Au coude vers le grand chêne traversée impossible, le courant est trop fort. Vers la cascade un grand saut serait possible mais risqué sur les rochers humides. Un peu plus haut un grand tronc traverse le lit de la rivière abattu par la dernière crue c'est là qu'il faut passer.
 

Aucun commentaire: