04/07/2009

1/4 d'heure avant le crash

Tout est faux, ces nuages qui ne sont que du vent, ce chemin qui ne mènera jamais personne nulle part et qui n'existe pas, cette maison fictive que n'habitent que des fantômes, mais tout est vrai car ce ciel, ce chemin, cette maison et ces bois sont tous ceux que j'ai visités et qui m'ont offert leur ombre pour un instant fugace. Le temps les a emportés, le jour n'a qu'un temps et la vie est brève, camarade syndiqué.

Aucun commentaire: