18/04/2011

Le Brulas et autre croquis de balade


C'est juché sur un gros rocher pointu et donc très inconfortable que je réalisai l'esquisse ci-après au risque de répandre la totalité de mon matériel dans l'onde agile de ce printemps précoce.

5 commentaires:

Maritza a dit…

Me encanta como plasmas el agua y sus reflejos.
La primera me gustó por su sencillez.
Maravillosas ambas.
Felicitaciones.

Yves a dit…

Maritza gracias, la simplicidad es, de hecho, lo que puede desear para una acuarela, en este caso j'y se han visto obligados por los términos de la aplicación en el hotel! Merci Maritza, la simplicité, c'est en effet ce que l'on peut souhaiter de mieux à une aquarelle, en l'occurence j'y ai été obligé par les conditions de réalisation sur site !

Gi a dit…

Jolie lumière printannière au bord de l'eau : çà valait le coup de risquer la vie de ses pinceaux !

Yves a dit…

Merci Gi, on ne se rend pas compte comme la vie de l'aquarelliste est dangereuse !

martin a dit…

J'aime beaucoup la manière de rendre les bosses sur les côtés de la route et de suggérer l'herbe et les graviers !