28/08/2010

Crozon


Petit problème pour recoller les morceaux de cette aquarelle, mon scan n'est pas à la hauteur ou alors c'est l'opérateur qui est déficient.
Ca soufflait sur le versant tourné vers le large, les vagues s'écrasaient sur le calcaire (il me semble bien mais à vérifier) des falaises tandis que les rochers affleuraient sous l'écume qui s'agitait de manière déraisonnable.
Message perso aux visiteurs de ce blog au cours des dernières semaines : Amis aquarellistes ou pas, merci pour vos visites et pour vos commentaires, telle l'écume votre serviteur s'agité d'une manière totalement déraisonnable au cours de ces dernières semaines, se rendant à droite et à gauche au gré de ses envies et des bulletins météo dans des lieux peu propices à un suivi détaillé de vos contributions. Me voici revenu dans une posture plus raisonnable qui devrait  me donner plus de possibilités de répondre à vous amicales sollicitations.
Merci pour votre patience.
Bien à vous
Yves

7 commentaires:

Sadami a dit…

Dear Yves,
Wow, wow, wow!! Beautiful. Light, strong contrast and vivid colors! I really love this work. Thank you for sharing such a wonderful work.
Kind regards, Sadami

Corinne H. a dit…

L'opérateur est certainement déficient...mais les couleurs sont fabuleuses !

Reyes Rodriguez Vicent a dit…

Acuarela muy interesante . la textura de las rocas y el colorido general de una gran brillantez. Felicidades por ello. R. Vicent

Olivia a dit…

Yves, tu as su traduire la beauté des côtes découpées de la Bretagne. Cette aquarelle est magnifique.A+

F.M.Marrouch a dit…

Magnifiques texture dans les rochers et le contraste avec le bleu de la mer lui donne une grande luminosité. très beau.

izys a dit…

Très beaux rochers et cette perspective laisse pour le moins respirer : On se prend même un sacré coup de vent avec ce bleu tout frais !

Yves a dit…

Merci à tou(te)s, ces rochers m'ont bien fait transpirer, pas la chaleur bretonne mais bien leurs dessins complexes que j'ai essayé de rendre fidèlement dans leurs directions et volumes, finalement un rocher, comme un nuage ou une vague, ça ne s'invente pas.