01/12/2010

Quiberon


La mer, toute la mer, rien que la mer, c'était le projet, et quel projet ! C'est après que ça s'est gâté et cette belle ambition a manqué de peu la poubelle avant qu'une main secourable ne lui donne une dernière chance. Et c'est ainsi que nous voici avec dans les pattes cette mer de hooker teintée de bleu de prusse et de laque écarlate. Ci-après l'esquisse qui va avec. Bonne soirée à vous, n'oubliez pas vos chaussettes pour aller dormir et gare aux courants d'air.


10 commentaires:

joshemari a dit…

Fantastique Yves. Les couleurs sont authentiques!!
A+

Olivia a dit…

Alors là, non, je suis obligée de mettre un message, parce que ce n'est pas possible qu'un lyonnais puisse peindre aussi magnifiquement la côte sauvage!!!
Yves, chapeau bas et révérence... Je retrouve toute l'atmosphère de l'endroit: espace et liberté. Bravo !

Reyes Rodriguez Vicent a dit…

Las dos acuarelas me parecen espléndidas por la composición, el colorido y las texturas del volumen de las rocas. Todo muy conseguido pero lo que no entiendo , por más que lo leo, es el texto que las acompaña. ¿?
Saludos. Reyes

Corinne H. a dit…

Cette mer de hooker bouge merveilleusement !
Et bravo pour ton "Panoramio"...c'est une chouette trouvaille.

Akwarelia a dit…

Beautiful, as always. I miss the sea and the warmth...
Best wishes!
:)

J.Carlos(AN.SA) a dit…

Me gustan mucho tus pointuras sobre el mar, el color, su fuerza... Enhorabuena. Un saludo

Yves a dit…

Merci Joshemari, j'ai moins de scrupules à mettre du vert dans la mer que dans les arbres, sans doute à cause des algues.

Olivia, ton commentaire me fait grand plaisir, toi qui chatouilles les côtes bretonnes au quotidien.

Reyes Rodriguez Vicent je sens que je n'ai pas été très clair, voici donc l'histoire complète qui commence par une très mauvaise journée après avoir jeté quelques coups de pinceau fort malencontreux sur ce sujet qui me paraissait prometteur. Or la météo étant désastreuse ce jour là et n'ayant pas grand chose à faire d'intelligent, j'ai fini par me remettre à l'ouvrage pour finir avec ce résultat que je considère au bout du compte comme quasi regardable, tu sais tout.
Siento que yo no estaba muy claro, aquí está la historia completa que comienza con un día muy malo lanzado después de unas pinceladas sobre este muy lamentable que parecía prometedor. Ahora el clima es desastroso ese día e hizo poco para tomar decisiones inteligentes, finalmente volver a trabajar para terminar con el resultado que creo que en última instancia, casi como deja ver, tú sabes todo.

Corinne, ce message n'est pas sponsorisé, sache que je ne suis pour rien dans ce dispositif, Panoramio et Blogger que tu connais bien marchent main dans la main.

Akwarelia moi aussi la chaleur me manque et cette aquarelle basée sur une photo prise l'été dernier m'a rappelé des jours plus cléments, actuellement il fait ici une température digne des Carpates. Akwarelia ja też i tęsknię za ciepłem przypomniałem sobie z tym akwarela w oparciu o zdjęcie zrobione latem ubiegłego roku, teraz o temperaturze godny Karpat.

J.Carlos(AN.SA) merci à toi, la mer, ah la mer, heureux bretons qui peignent la mer de leur fenêtre !

JulienLootens.com a dit…

c'est très réussi ! ca me donne envie d'avancer le temps pour voir la mer d'hiver plus vite... en Vendée.

merci

Yves a dit…

Merci pour ta visite Julien, la mer en Vendée en hiver, certainement très inspirant !

SKIZO a dit…

I enjoyed your
work very much