22/09/2009

Souvenir d'un ciel d'été



3 commentaires:

Nathalie a dit…

On pourrait ne peindre que des ciels pendant toute sa vie, tant ils sont changeants et magnifiques...quelque soit le temps, quelque soit l'heure, et peu importe notre humeur.
Les ciels de septembre ici sont magnifiques, l'orage attend quelque part l'autorisation de craquer. Les nuages font la course...superbe.

Encre a dit…

J'Adore tes dernières aquarelles. Ça change, les valeurs sont plus contrastées, et ça me plaît beaucoup, ça a du caractère. Avec en plus ce jeu de complémentaires, elle-ci est un petit bijou!!!!

hypo a dit…

Merci pour ta visite Nathalie, les nuages sont en effet une source inépuisable de formes, de couleurs, au sujet desquels on peut se livrer à toutes sortes de facéties sans se soucier de la ressemblance et même de la vraissemblance, et c'est bien agréable.
Encre merci pour tes commentaires, c'est vrai qu'à l'usage je mets davantage de pigments sur mes peintures et que j'ose des mélanges que je jugeais il y a peu improbables, me sentant d'instinct un peu moins démuni face à l'effet arlequin...