15/01/2010

Pont Wilson


Quand j'aurai fait tous les ponts de Lyon, je passerai aux places mais j'ai encore de la marge, il y en a 26 et d'ici là ça sera l'été, je compte bien avoir d'autres amusements.
Fort vexé par ce commentaire concernant l'exposition de peinture "Hivernales de Lyon" qui se tient au Palais de Bondy : "on voit moins de petits paysages, la tendance est plus contemporaine". Qu'est ce qu'ils ont, les petits paysages ? Et la peinture contemporaine en question, je ne voudrais pas être méchant mais la plupart du temps on n'a pas très envie d'aller décrypter le message dont l'artiste essaie de masquer la banalité par un foisonnement de signaux sémantiques qui donne mal à la tête. Mais je suis déjà méchant, j'arrête, il faut que j'y retourne ça devait être le goulash qui ne passait pas.
Le Pont Wilson sous la neige de ces derniers jours, le sombre est bleu de prusse, le très sombre est rouge, les grandes masses de couleurs ont été plaquées la feuille à l'envers et roulez jeunesse. La réalité n'est jamais plus vraie que quand on la maltraite, c'est ce que nous enseignent les grands maîtres qui ne sont pas quai de Bondy, non j'ai dit que j'arrêtais. Juste un mot, considérant certaines aquarelles qui me parlent, je vois un point commun dans la transposition des couleurs de la réalité, soit en limitant drastiquement la gamme chromatique (Mineke Reinders), soit au contraire en retenant la petite parcelle de couleur qui se cache en toute chose et en la magnifiant (Susan Abbott).

10 commentaires:

F.M.Marrouch a dit…

Très bon j´aime les reflets et la synthèse de la ville au fond.

joshemari a dit…

Une chose seulement: Chouette!!!
Joshemari

Corinne H. a dit…

J'aime beaucoup.Il y a ( parfois !:) ) une sorte de finesse extraordinaire dans ta ville.

Nathalie Paradis a dit…

Quand j'arrive sur ton blog et que je vois le nombre de coms qui gonfle tout à coup sous une aquarelle postée, je me dis, ben oui, y'a pas, celle-ci est au dessus ...
Celle du dessous me parait un tout petit peu trop chargée, surtout dans les escaliers...trop de couleurs.

Amitiés

Yves a dit…

Merci pour vos encouragements Francis, Joshemari, Corinne. Nathalie le nombre de commentaires est en effet un indicateur de satisfaction qui ne m'a pas échappé, parfois déroutant mais néanmoins sans appel. Quand à l'aquarelle précédente, j'entends tout à fait ton diagnostic et je ne suis pas loin de le partager, ceci étant n'ayant pas envie de décliner jusqu'à l'écoeurement le "truc" qui a fonctionné une fois, j'ai besoin à chaque fois de tout casser pour tout reconstruire, ce qui peut donner des résultats assez aléatoires...

Tito Fornasiero a dit…

Magnifique travail Yves, j'aime ta capacitè de simplifier le sujet et de rendre l'essentiel!! Congratulations! Tito.

masmoulin a dit…

Yves

Continues !!!

Yves a dit…

Merci à toi Tito, Pierre j'y compte bien, du moins je vais essayer !

vanina a dit…

Magnifico Trabajo!
Saludos

Nathalie Paradis a dit…

Belle réponse !! Tu as raison de te remettre en question..C'est un travail de chercheur.
Biz