13/02/2008

Dernier descendant du pontife

Il porte un nom de ville mais il est né sur le rebord de ce causse égaré. Il est affublé d'un numéro que l'on utilise d'ordinaire pour répertorier les abattis des moutons rares. Bien connu du canton, bienfaiteur du diocèse et au delà, c'est dans cette bâtisse (hors champ), grande ferme avec tour habillée de nuages dominant un vallon sillonné par les buses et les vautours, que le pape (pas dans le cadre) a vu le jour il y a quelques hivers. Aujourd'hui seul Ben Hur, dernier descendant bien aimé du pontife, veille sur les lieux. On le voit ici qui considère avec une ironie bonhomme les civils téméraires qui osent profaner ces lieux saints.

Aucun commentaire: