14/02/2008

Rétroviseur

Chromes astiqués jusqu'à l'os je me suis lancée sur la route des beaux jours, les enfants chantaient l'arrière. Le chauffage à fond j'ai tranché le givre et la pluie battante. J'ai transpiré sous le soleil d'août pendant qu'ils cuvaient sous la tonnelle. J'ai fini par me garer dans ce pré avec vue. Les années ont passé, j'ai de nouveaux voisins qui me jettent parfois leurs branches mortes. Maintenant c'est moi qui regarde passer les saisons.

2 commentaires:

benben a dit…

j'aime l'ambiance de celle-la !
ca rend vraiment bien.

hypo a dit…

Merci pour ce commentaire sympathique. Même si cela ne correspond pas nécessairement à ce que l'on recherche en plein bois, cette vieille carcasse n'était pas sans intérêt et nous a tout de suite attirés.