12/02/2008

Dernière démarque avant travaux

En remontant le vallon, au détour du chemin, vous ne pourrez pas échapper à cette vénérable construction. Reconnaissons qu'elle n'a pas toujours été traitée avec les égards qu'elle mérite. Depuis qu'elle a perdu sa couverture les promeneurs distraits ne la considèrent plus que comme quantité négligeable. Les plus indélicats y entreposent parfois des gravas iconoclastes, censurés sur cette représentation. Les frênes l'habitent avec une exubérance quelque peu excessive. Force est donc de constater que les ans ont quelque peu mis à mal sa superbe. Reconnaissons toutefois qu'en dépit des viscissitudes elle porte encore haut des valeurs qui forcent le respect, mais pour combien de temps ? En attendant, chapeau bas, messieurs.

Aucun commentaire: